L'association Femmes d'Histoire

  

Qui sommes nous ?

 

Les conférences Femmes d’Histoire ont été initiées au Mans en 1999 par le Service des droits de la Femme et de l’égalité pour valoriser les actions des femmes d’hier et d’aujourd’hui et mettre en perspective leur engagement dans la vie sociale, artistique, économique ou politique.

Depuis janvier 2006, c’est l'association Femmes d'Histoire qui organise chaque année, début février, au Palais des congrès du Mans, des rencontres thématiques en partenariat avec la Ville du Mans et avec le soutien du Conseil Départemental de la Sarthe et de la Région des Pays de la Loire. En 2018,  Femmes de réseaux attira un nombreux public

 

 

 

 

 

 

LES RENCONTRES FEMMES D'HISTOIRE 2020


RENCONTRES 2020

 

 

 

 

Femmes artistes, de l'ombre à la lumière ?

 

 

 

 

 

 

Programme en cours de finalisation mais d'ores et déjà nous pouvons vous annoncer parmi les intervenantes de cette journée :

 

Martine LACAS

 

 

 

 

 

Docteur en histoire et théorie de l’art, diplômée de l’École des hautes études en sciences sociales Martine Lacas interroge à travers l’écriture les questions de la représentation picturale, de l’art et de la création. Elle est l’auteur d’Au fond de la peinture, une poétique de l’arrière plan (2008) et de Désir et peinture (2011), tous deux parus au Seuil, et elle a récemment publié Rodion Romanovitch Raskolnikov Portrait of a man (éditions Loco), catalogue-fiction d'une exposition de la photographe Sabine Meier au Muma du Havre. Elle enseigne à Paris et écrit régulièrement pour la presse spécialisée.

 

 

 

 

 

 

Aymar du CHATENET

 

Aymar du Chatenet est un éditeur. Il est le cousin de Nadia Léger, épouse de Fernand Léger.
Après avoir été journaliste à La Cinq, TF1, et M6, il crée, en 2003 la société IMAV éditions qui a publié plusieurs volumes des Histoires inédites du Petit Nicolas. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages sur la vie et l’œuvre de René Goscinny.

Aymar du Chatenet est titulaire d’une maîtrise en droit, il fait son service national en 1988 au service de presse du Premier ministre. Il commence sa carrière professionnelle en 1989 à La Cinq, comme reporter pour les journaux télévisés.
En 1991, il entre à TF1 en tant que journaliste pour l’émission Le Droit de savoir Il est également reporter au service société pour les journaux télévisés.
En 1992, il rejoint le groupe des éditions Tallandier et publie de nombreux articles pour la revue Historia. Il est aussi directeur de collection aux éditions Albin Michel.
En 1995, il est engagé à M6 comme journaliste pour l’émission Capital présentée par Emmanuel Chain. À partir de 1997, il est rédacteur en chef du magazine télévisuel Zone interdite.

En 2003, il quitte la télévision pour créer avec sa femme Anne Goscinny, fille de René Goscinny, les éditions IMAV qui publient trois volumes des Histoires inédites du Petit Nicolas. Vendus en France à un million d’exemplaires, ces ouvrages sont traduits dans une trentaine de pays. La société IMAV éditions gère également l’ensemble des droits dérivés et les droits audiovisuels du Petit Nicolas.

 

 

 

 

 

Matylda TASZYCKA

 

Responsable de programmes scientifiques à l'association AWARE : Archives of Women Artists, Research and Exhibitions. Chargée de travaux dirigés de 2013 à 2015 à l’École du Louvre, elle a également été assistante artistique à la Monnaie de Paris, puis responsable des arts visuels à l’Institut Polonais de Paris. Matylda Taszycka travaille aussi comme commissaire d’exposition et critique d’art indépendante.

Sana YAZIGI

 

 

 

 

Sana YAZIGI, graphiste syrienne en exil. Elle a créé en 2013 le site : Creative Memory. Son livre Chronique de la révolte syrienne a paru en français en octobre 2018 ; elle présente l’exposition Mémoire créative de la révolution syrienne du 05 mars au 06 avril au Tandem (Douai/Arras), dans le cadre du Focus « Face à la mer » : des œuvres d’anonymes ou d’artistes reconnus, restés en Syrie ou exilés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et  des élèves de l'Ecole supérieure d'art et de design  TALM Le Mans

 

 

 

Accès libre et gratuit aux conférences, débats, films (sauf quand diffusion salle des Cinéastes)  et exposition.

Le Mans : 54 minutes de Paris en TGV

Palais des Congrès et de la culture du Mans, rue d’Arcole : à 10 mn à pied de la gare.